Petit Schtroumpf en argile de poterie

 

100_4139.JPG

 

Animation délicate pour un public du CE2 à Ados.

 

Toutes les animations de poteries présentées, se reportent au dossier « généralité sur la poterie », concernant le matériel indispensable, la préparation de la pâte, le collage des pièces et la fabrication de « la colle » (barbotine).

Matériau : Argile de faïence rousse ou blanche, lisse sans chamotte.

Matériel supplémentaire: Gouache bleu outre-mer, blanche, rouge et noire,  pinceaux.

100_4198.JPG

Quand on parle de petit Schtroumpf, c’est de réaliser un personnage qui mesurera au final entre 5 et 7 cm, (ici pas plus grand qu'un cure d'ent) ce qui implique une minutie et une méthodologie particulière.

En effet, plus les objets sont petits à réaliser, moins les enfants de primaire ne visualisent la taille qui reste abstraite dans leur tête, et ont tendance à exagérer les proportions, ainsi il est conseillé de fabriquer l’objet, en l’occurrence le Schtroumpf, en même temps que les enfants pour qu’ils se représentent plus facilement les proportions.

1ère étape :

100_4161.JPG

Au préalable, préparer environ 500g d’argile (pour 10 Schtroumpfs) et couper en 10. Distribuer les morceaux, former une boule, qui est un peu plus grosse qu’une balle de ping-pong. Couper la boule en 4. Conserver dans un chiffon humide 3 des 4morceaux.

L’usage d’un chiffon humide est très important dans cette animation, car les morceaux sont si petits qu’ils sèchent très vites, surtout que les enfants ont tendance à beaucoup « tripoter » l’argile, ce qui accélère le séchage.

2ème étape : la tête et le bonnet

100_4162.JPG 100_4163.JPG 100_4164.JPG

Former une boule parfaite et lisse, réserver sur la planche. Prélever un 2ème morceau et former une boule, puis la rouler avec le doigt incliné à 30° sur un côté pour former un cône. Puis à l’aide d’un doigt repousser l’intérieure du cône pour former un chapeau de sorcière. Ecraser les bords doucement jusqu’à ce que la proportion du chapeau soit bonne avec la tête. Enfin avec les doigts mouillés, plier délicatement la pointe du chapeau en arrondissant le bout, si le cône se fend, remouillez-vous les doigts et lisser la fente.

 

3ème étape : les oreilles

100_4165.JPG 100_4166.JPG

Guillocher et barbotiner le chapeau à coller sur la tête. Prélever du 3ème morceau une petite boule pour former les oreilles, la couper en 2, les étaler pour avoir 2 minuscules disques, couper une petite bande droite qui sera la partie à coller sur la tête. Dessiner au cure-dent une sorte de S dans l’oreille et la coller sur la tête.

Les Schtroumpfs ont les oreilles très basses bien rondes et le haut dirigé vers l’avant du visage. C’est un peu bizarre, mais on leur pardonne déjà qu’ils sont bleus !

 

4ème étape : Le nez, les yeux et la bouche

100_4167.JPG 100_4168.JPG

Pour le nez, prélever du 3ème morceau une nouvelle très petite boule, qu’il faut rouler en cône et à coller bien au centre du visage, en laissant un peu de place pour les yeux.

Avec un cure-dent dessiner délicatement les yeux, sans oublier le petit point au centre, pour la bouche, plusieurs options, d’un petit trou d’étonnement, d’un large sourire, d’un petit sourire en coin, ou d’une bouche tombante à la Schtroumpf grognon !

 

5ème étape : le buste

100_4169.JPG 100_4170.JPG 100_4171.JPG

Prélever le 4ème morceau, faire une boule et la couper en 2, réserver dans le chiffon la 2ème partie pour les jambes. Faire une petite boule avec le 1er morceau et le rouler en cône, aplatir la surface arrondie et coller sur la tête en ajustant la hauteur. Les Schtroumpfs ont une grosse tête en rapport de leur corps (à côté, Adriana Karembeu passe pour une extra-terrestre !) 100_4172.JPG

 

6ème étape : Le bassin et les jambes

100_4173.JPG 100_4174.JPG 

Avec la dernière partie de la 4ème boule, couper un tiers, former  une boule, l’aplatir légèrement d’un côté et la coller sous le buste, le Schtroumpf ressemble alors à un culbuto.

100_4175.JPG 100_4176.JPG 100_4177.JPG

Couper le reste en 4, aplatir 2 morceaux en ovale pour les pieds, et rouler les 2 autres pour les jambes. Ecraser légèrement une extrémité des jambes qui sera collé sur le bassin. Coller les jambes sur les pieds et enfin coller les jambes bien parallèles sur le côté du bassin. C’est la partie la plus délicate, faire tenir debout le personnage sans qu’il tombe, sans trop appuyer pour ne pas le déformer.

100_4178.JPG 100_4179.JPG 100_4180.JPG

 

7ème étape : la queue, Les bras

100_4181.JPG 100_4182.JPG

Prendre le reste du 2ème morceau (celui qui a servi pour les oreilles le nez) prélever un tout petit morceau le rouler en boule et le coller sur le dos à la limite entre le buste et le bassin pour former la queue.

Former une boule avec le reste de l’argile, couper en 2, rouler chaque moitié assez fin pour former les bras, égaliser la longueur des bras et avec les déchets, rouler 2 toutes petites boules pour les mains, les écraser, dessiner les doigts avec un cure-dent, séparer le pouce si possible, car là ce sont des dimensions de 3 mm qui sont en jeu. Ecraser une extrémité des bras et coller les mains dessus, lisser un peu pour effacer la jointure. Enfin coller les bras sur le buste en lissant aussi les jointures.

Attention de coller les bras avec les pouces en l’air.

100_4184.JPG 100_4191.JPG

Voilà le petit Schtroumpf est terminé, laisser sécher quelques jours dans un endroit sec et aéré. Manipuler avec grande prudence car les petits objets sont extrêmement fragiles. Cuire à 980° dans un four à poterie, en respectant la courbe des paliers de cuisson. Après refroidissement, peindre à la gouache avec précision.

100_4134.JPG

Pour tous renseignements sur les interventions en milieu scolaire public ou privé dans le cadre d'un projet PEAC ou d'une collaboration au Folios :

Utilisez l'onglet "contact" Association Pittoresque

En E-mail : laurentbavois@hotmail.com 

Au tel : 06 21 33 67 41.

Retour à l'accueil